ALORS QUE NOUS AVANÇONS DANS LA SAISON, VOICI COMMENT ELLE NOUS TOUCHE...

#odetowinter   #moveslikeyou

Des forêts gelées aux ciels étoilés, un monde de trésors vous attend lorsque vous vous aventurez dans la nuit.

Alors, cet hiver, allez-vous vous lever dans l’obscurité, aller à l’école et au travail jusqu’à la noirceur, rentrer directement chez vous vers 17 heures et laisser passer les longues nuits jusqu’au printemps? Ou... allez-vous vous apprécier l’obscurité, devenir nocturne et savourer les merveilles que les sombres nuits d’hiver ont à offrir?

Les paysages de nuit sont des endroits totalement différents à explorer. Marcher à l’extérieur après la tombée de la nuit peut être une expérience nouvelle et différente. Un peu plus sauvage, plus primitive. Le soleil se couche, la terre s’incline et un tout autre groupe d’insectes et d’animaux sortent. Et au-dessus, une obscurité profonde et veloutée, un ciel nocturne vallonné, rempli d’étoiles, de planètes et de galaxies lointaines, à découvrir.

Les ciels nocturnes ne sont pas tous égaux. La pollution lumineuse peut rendre la véritable obscurité impossible à atteindre. Si vous habitez en ville ou en banlieue, les zones rurales vous donneront les meilleures chances de voir les étoiles, les planètes et les pluies de météores. Vous pouvez apercevoir un météore ou deux depuis la banlieue, mais pour vivre le véritable spectacle de plusieurs météores par minute, vous devez éviter les lumières de la ville. Il existe des sanctuaires, des parcs et des reserves de ciel étoilé désignés comme tels en raison de la qualité exceptionnelle de leurs nuits étoilées : ces environnements nocturnes ont une valeur scientifique et éducative. 

Dan Pye, expert en astronomie, est le directeur de l’astronomie et de la communication scientifique à l’observatoire de Kielder, qui se trouve au cœur du Northumberland International Dark Sky Park, dans le nord de l’Angleterre. « Lorsque nous regardons le ciel, nous regardons dans la plus grande machine à remonter le temps du monde », s’émerveille-t-il. « Nous sommes à la merci de la vitesse de la lumière : nous pourrions nous concentrer sur quelque chose qui a quitté notre univers il y a plus de 300 ans, ce qui se traduit par une distance de 300 années-lumière. Et ce qui est encore plus profond, c’est que lorsque nous voyons cette lumière, il s’agit d’une entité physique, un petit photon qui a quitté un endroit situé à des billions de kilomètres, a voyagé dans le vide spatial et a ensuite frappé l’œil humain. Il s’agit donc d’une connexion physique avec quelque chose qui se trouve à des billions de kilomètres, avec une lumière qui a traversé l’univers 300 ans en arrière. Ça m’épate encore. »

Si vous faites des promenades nocturnes dans des régions du monde comme la Norvège, la Suède, la Finlande ou le Canada, vous pourriez voir le spectacle le plus grandiose de tous, les aurores boréales. Découvrez les histoires que nos ancêtres racontaient sur ce spectacle dans Légendes des aurores boréales, avant qu’elles n’aient une explication scientifique.  

Pour apprécier ces paysages nocturnes variés, il suffit de sortir, de vous équiper et de lever les yeux.

PARFAITES POUR LES ACTIVITÉS HIVERNALES EN PLEIN AIR

ECCO EXOSTRIKE MEN'S MID-CUT HIKING BOOT
ECCO EXOSTRIKE MEN'S MID-CUT HIKING BOOT
Ajouter au panier
Botte ECCO TRACK 25 MID pour hommes
Botte ECCO TRACK 25 MID pour hommes
Ajouter au panier
Chaussures Exostride Low GTX Tex femmes
Chaussures Exostride Low GTX Tex femmes
Ajouter au panier
ECCO SOLICE WOMEN'S MID ZIP ANKLE BOOT
ECCO SOLICE WOMEN'S MID ZIP ANKLE BOOT
Ajouter au panier

CONSEILS POUR LA MARCHE NOCTURNE

« Avec ses longues nuits et son air froid et pur, l’hiver est le meilleur moment pour observer les étoiles. Il fait beaucoup plus sombre, et le froid peut rendre l’atmosphère plus stable », explique Dan.

« La clé est d’éviter la pleine lune, qui est une énorme source de pollution lumineuse naturelle. Partez la semaine précédant la nouvelle lune pour obtenir le moins d’interférences lunaires avec les étoiles. Et ne vous laissez pas décourager si les conditions météorologiques ne sont pas parfaites. Vous n’avez pas besoin d’une nuit totalement claire pour voir beaucoup de choses dans le ciel. »

Les astrologues chevronnés recommandent également de laisser 20 à 40 minutes à vos yeux pour s’habituer à l’obscurité, mais c’est l’un des plaisirs de la marche nocturne : vos sens commencent à fonctionner de diverses manières. La vision normale est reléguée au second plan, les sens les plus primitifs prenant le relais pour interpréter un monde obscur. La vision périphérique entre en jeu, car elle est plus efficace en cas de faible luminosité que la vision moyenne, qui permet à vos yeux de saisir les détails lorsque vous regardez directement quelque chose.

« Apportez des jumelles lorsque vous vous promenez de nuit », conseille Dan. « Une paire de jumelles 10 x 50 vous permettra de mieux voir les constellations et les planètes. Andromède, la grande galaxie spirale la plus proche de la nôtre, se trouve à 2,5 millions d’années-lumière. Pourtant, par une nuit claire, on peut la voir à l’œil nu. » 

Choisissez un itinéraire à explorer la nuit que vous connaissez bien de jour. Définissez votre destination et apportez une carte physique au cas où vous vous écarteriez du chemin. Vous ne visez pas la distance, mais une expérience riche. Les bois matures sans trop de branches à hauteur de tête peuvent révéler des étoiles intensément brillantes à travers les interstices des arbres. Les grandes plages, les landes ouvertes et les sentiers hors-piste sont également idéaux pour l’exploration nocturne. Évitez les endroits trop vallonnés, avec des descentes abruptes et des obstacles imprévisibles.

À APPORTER POUR LA MARCHE NOCTURNE

Nous vous recommandons de préparer un peu plus votre excursion nocturne. Voici quelques conseils essentiels pour profiter au maximum de votre aventure dans l’obscurité.

TÉLÉCHARGER UNE APPLICATION D’OBSERVATION DES ÉTOILES

Ces applications peuvent vous aider dans vos expéditions d’observation des étoiles. Dan Pye recommande Stellarium, une application de planétarium qui montre exactement ce que vous voyez lorsque vous regardez les étoiles. Identifiez les étoiles, les constellations, les planètes, les comètes, les satellites et les autres objets du ciel profond, en temps réel, en pointant votre téléphone vers le ciel.  

FILTREZ VOTRE TÉLÉPHONE

Vous avez l’application, la prochaine étape est votre téléphone. Diminuer l’intensité de l’écran ne suffit pas, car même la faible lumière émise rend difficile l’adaptation de vos yeux lorsque vous levez les yeux. La plupart des téléphones disposent d’options de filtrage; allez dans les paramètres d’affichage et activez le filtre de couleur. Il existe un arc-en-ciel d’options, et les amateurs d’étoiles recommandent le rouge pour minimiser l’ajustement nécessaire à vos yeux lorsque vous détournez le regard de l’écran vers le ciel.

APPORTEZ UNE LUMIÈRE DEL ROUGE

Lorsque vous marchez dans l’obscurité sur un terrain différent, vous avez besoin de voir où vous allez. Apportez une lumière DEL rouge, ou même un feu arrière rouge pour vélo. Une lumière blanche et bleue intense inhibe votre vision nocturne, tandis que la lumière rouge a le moins d’impact.

PORTEZ LE BON ÉQUIPEMENT

Il est essentiel de porter des bottes qui ont une bonne adhérence lorsque vous regardez le ciel nocturne tout en marchant sur un chemin sombre. Nous avons conçu des bottes tout-terrain robustes spécialement pour ce type d’environnement.

RESTEZ EN SÉCURITÉ

 Les villes présentent une pollution lumineuse importante, il est donc préférable de se rendre dans un endroit plus rural pour réussir à observer les étoiles. Invitez un compagnon; installez une application Trouver un ami sur votre téléphone pour qu’on puisse vous localiser, et dites à quelqu’un où vous allez et quand vous comptez revenir. 

Par Michelle Pamment, rédactrice en chef

Pour plus d’histoires et d’idées sur l’hiver, consultez les articles Suivre les plus vieux sentiers de la nature, Faire chauffer le barbecue en hiver et Regardez les merveilles de nos ciels d’hiver.